Donner, c’est recevoir

J’ai l’impression que dans chaque livre que je lis, chaque conférence que je suis, chaque formation que j’entreprends, partout on me dit et me répète inlassablement les mêmes choses. L’une d’elles est : donner, c’est recevoir. Donne et tu recevras. Pour recevoir, il faut d’abord donner. Et autres variations sur le même thème.

Je suis bien d’accord avec le concept, que je trouve noble et tout, mais il y a souvent quand même en moi, quelque part caché dans un recoin, une retenue. Un je-ne-sais-quoi qui me dit « Oui, mais… » OUI, donner, c’est bien. Recevoir aussi. MAIS il faudrait déjà que j’aie quelque chose à donner! OUI, je veux donner et recevoir, expérimenter ce précepte dans toute sa splendeur, MAIS je ne sais pas quoi donner. Je vais d’abord faire ceci, obtenir ou atteindre cela, avancer dans mon chemin, récolter quelques fruits et comme ça je pourrai donner quelque chose et recevoir.

Blablabla. Tout ça, c’est du blabla. Et le problème du blabla, c’est qu’il se situe toujours dans la tête. C’est un acte mental. Le mental est fait pour calculer, analyser, peser le pour et le contre sur une base objective et logique. Ce qui est très bien. Le mental est utile, nécessaire. Dans certaines situations.

Avec donner et recevoir, on ne se situe pas dans la tête, mais dans le corps et le coeur. Et avant d’être un acte, c’est une relation. Donner à quelqu’un. Donner à soi, donner à l’autre, donner aux autres. Donner, c’est se mettre en lien avec quelqu’un, de coeur à coeur. C’est d’abord une ouverture et une intention, un partage.

Le quoi est secondaire. C’est-à-dire qu’il vient ensuite. Dans un deuxième temps. Et la beauté de la vie, la magie, c’est qu’une fois que la relation de coeur à coeur est ouverte, le quoi arrive. On le reçoit! L’univers nous le donne.

Quoi? Mais je voulais faire juste! Il faut donner avant de recevoir. Je n’ai encore rien donné, je ne peux pas recevoir!

Je ne sais pas vous, mais chez moi, la tête n’est jamais très loin… Et quand je vois dans cette vidéo comme donner, recevoir, partager, illuminer sa journée et celle des autres peut être simple, j’ai vraiment envie d’apprendre à maîtriser mon mental pour qu’il laisse parler mon coeur sans l’interrompre tous les deux mots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *