Commencer par la fin

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. J’ai 41 ans et je me sens bien!

Pour cette nouvelle année qui s’ouvre devant moi, je lance l’intention de prendre chaque décision depuis la Joëlle que j’ai envie d’être.

J’avais lu de Wayne Dyer la notion de commencer par la fin, sans complètement la comprendre. Puis je l’ai entendue sous d’autres formes, croisée dans d’autres bouches, reçue en d’autres mots. Maintenant, je perçois son sens et je choisis de l’intégrer à ma manière d’être et de faire.

On nous répète souvent d’être réaliste, de regarder les choses telles qu’elles sont, de voir la réalité en face. Cette croyance nous est généralement transmise avec amour, dans une intention bienveillante, et pourtant! En suivant ce diktat, la seule chose qu’on obtient, c’est encore et toujours la même chose. Tant que je donne mon attention à ce qui est, tel que c’est dans la réalité d’aujourd’hui, je vais perpétuer ce qui est. Je ne peux pas attirer quelque chose de différent en focalisant sur ce qui est. Je ne peux pas évoluer, transformer ma vie, mon monde, en prenant toutes mes décisions de ma position d’aujourd’hui. En étant réaliste, en regardant les choses telles qu’elles sont, en voyant la réalité en face, je nourris et recrée en permanence la réalité d’aujourd’hui pour demain.

Tout ce que nous créons commence par une idée, une pensée, un désir, une vision. C’est en imaginant ce que je veux être, en imaginant ma vie et le monde tels que je les désire, et en faisant mes choix depuis ce lieu et ce temps imaginaires où tout est comme je le rêve, que je crée ici et maintenant un demain différent. Et c’est en vibrant mon rêve, ma réalité imaginaire ici et maintenant, comme si c’était déjà manifesté dans mon monde physique, que je ressens la joie, le bonheur, le bien-être aujourd’hui.

Imaginer, rêver. Vibrer ce désir. Ressentir ce désir réalisé. Ressentir qui je suis alors. Et depuis cet endroit magique, prendre une décision alignée sur cette nouvelle version de moi-même, plus lumineuse, harmonieuse et consciente.

Aujourd’hui, je commence ma 42e année de vie dans ce corps, et je décide de toujours commencer par la fin.

Gratitude infinie à toutes les belles âmes qui m’ont accompagnée à devenir qui je suis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *