L comme Liberté

La liberté est une aspiration universelle qui semble toujours placée en première position dans les envies, mais en deuxième position dans le temps. Combien de fois n’ai-je pas entendu : Je veux ceci-cela pour être libre. Pendant longtemps, j’ai fonctionné sur le même mode. Je voulais plus d’argent en pensant ainsi m’offrir la liberté. Je voulais conduire une moto pour ressentir la liberté. Je voulais même fumer pour être libre ! 

La liberté n’est pas, comme tout ce qui touche à l’être, quelque chose qui vient après l’avoir. La liberté est un sentiment, et donc forcément quelque chose d’intérieur d’abord. Pareil pour le manque de liberté d’ailleurs. Vous en doutez ? Pensez à Nelson Mandela, emprisonné de l’extérieur pendant près de 28 ans, et pourtant plus libre que l’air. 

Essayez le mantra Je suis libre. Comme avec tous les mantra, c’est intéressant de constater la résistance première du mental, puis sa coopération. En répétant Je suis libre en boucle, votre projecteur interne pivote gentiment du manque à l’abondance. Je suis libre de me respecter. Je suis libre de m’aimer et d’aimer les autres. Je suis libre d’apprécier tout ce que je suis et tout ce que je deviens. Je suis libre de choisir mon attitude face à la vie. Je suis libre de sourire. Je suis libre de réussir ma vie. Je suis libre de m’émerveiller. Je suis libre de créer en conscience. Je suis libre d’être qui je suis. Je suis libre de me faire confiance. Je suis libre de donner et de recevoir.

Et je suis libre de ne regarder que le gris, le terne, le manque, l’absence, la contraction, les limitations.

La liberté est un état d’être, une attitude, un sentiment disponible en abondance. Il suffit de la regarder dans notre vie pour l’amplifier. Ici et maintenant. Pas besoin d’attendre d’avoir plus d’argent, moins de contrainte ou une autre vie. 

Hmmm ! Comme c’est bon, la liberté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *