La conscience du matin

Hier, je travaillais avec une cliente sur la notion de choix et de croyances. Pour la faire très courte, l’objectif était de démontrer que la joie est un choix et que nos pensées et croyances déterminent notre réalité.

Ce matin, je me suis réveillée épuisée après un rêve qui m’a drainé de toute mon énergie. J’ai passé la nuit (évidemment, je n’ai aucune idée de la durée « réelle » de ce rêve, mais j’avais vraiment l’impression qu’il avait couvert ma nuit) à m’enfuir. J’étais poursuivie, en fuite, super fatiguée. Je ne rêvais (dans mon rêve), que de me poser et dormir, mais je ne pouvais pas, devais sans cesse fuir et ne savais même pas pour quel horrible crime on me recherchait. Tout à la fin, j’ai appris que le crime dont j’étais accusée était d’être une sorcière noire et je regardais la personne en face de moi en lui répondant: depuis enfant, je suis guérisseuse. Puis je me suis réveillée.

Donc, je me suis réveillée épuisée, les bras et les jambes lourds. Mon mental a commencé à mouliner: après un rêve pareil, pas étonnant. Et hier tu as déplacé 2 stères de bois, donc ce n’est pas juste dans ta tête, tes bras sont vraiment lourds. Oui mais avec la journée qui m’attends, franchement, ça va être l’horreur de traîner cette fatigue et lourdeur. Etc etc…

Tout ça a pris quelques minutes, puis je me suis rappelée la séance d’hier avec cette cliente. Je me suis remémorée les différents rituels que j’ai fait le matin, comme arriver devant le miroir de la salle de bain à 6h et dire avec un grand sourire « je me lève de bonheur », sourire sous la douche « sans raison », simplement parce que mon attitude physique influence mon ressenti. Et je me suis souvenue de cette phrase, croyance, mantra (appelle-la comme tu veux) que j’affectionne tant et que je n’avais pas utilisée depuis longtemps avant hier: la joie est un choix. La fatigue aussi. Alors qu’est-ce que je décidais de choisir, là dans mon lit?

A chaque instant, tu as le choix de déterminer ta réalité. Elle n’est ni figée, ni pré-définie. Tu choisis. Plus tu le fais en conscience, plus tu fais des choix qui correspondent à ce que tu désires. Et plus ta réalité s’illumine.

Je vais remettre un post-it « la joie est une choix » dans ma salle de bain maintenant, et demain je m’accorderai un moment pour créer un tableau (bien plus inspirant qu’un post-it) pour m’aider à renouveler cette conscience chaque matin.

Et toi, quel moyen te donnes-tu?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *