Qui es-tu pour…?

En février, je m’insurgeais contre les trésors qui restent trop souvent cachés et faisais une promesse aux personnes qui reçoivent mes EnergyNews: les aider à ne plus jamais annuler un atelier par manque de participants. Ce n’était pas une promesse en l’air, pleine de vent. Le contenu complet m’avait été inspiré au petit matin, bien structuré, griffonné sur un carnet au saut du lit, plus qu’à le mettre en page.

Puis 2 choses sont venues ébranler mon enthousiasme de la première heure.

D’abord, j’en ai parlé avec une amie entrepreneure. « Parler stratégie marketing et vente, tu es sûre que c’est ta place? Tu t’occupes de développement personnel dans le cadre professionnel, c’est ça ton positionnement, non? » Elle exprimait ses craintes de confusion, j’ai traduit par « qui suis-je pour…? ».

Ensuite, j’ai annulé mon dernier atelier par manque de participants. Comment puis-je prétendre aider les autres sur quelque chose que je ne maîtrise pas à 1000%? Et cette petite voix qui me susurrait « qui es-tu pour…? »

La question de légitimité est un sujet brûlant pour de nombreuses personnes, en particulier les femmes. Un thème que je décortique de l’intérieur par une expérimentation intense, de l’extérieur par des lectures instructives. Un véritable oignon paré de multiples couches. 

Dans mes accompagnements en cours, je me rends compte que je retire un maximum de plaisir dans la mise en place de stratégies gagnantes pour mes clientes. Comment se positionner? Comment mener une conversation de vente pour obtenir les résultats souhaités? Comment atteindre plus de clients ciblés et retenir suffisamment leur attention pour engager la conversation? Comment développer son business, générer du chiffre d’affaire et rester complètement alignée sur ses valeurs?

Et je fais un sacré bon boulot! Parce que je suis exactement à ma place. J’inspire les femmes à briller. J’aide les femmes ambitieuses à devenir des leaders conscientes, authentiques et puissantes. Et je n’ai pas besoin d’avoir généré 3 millions de CA ou rivaliser avec le Paléo Festival pour mes ateliers avant de pouvoir apporter mon aide. Il me suffit de m’autoriser à être dans ma conscience, mon authenticité et ma puissance. Rien de plus, et surtout rien de moins!

Chaque fois qu’on sort un orteil de sa zone d’aisance, la rengaine arrive au triple galop: qui es-tu pour…? La meilleure réponse? Je suis MOI.

Pas j’essaie, je crois, je me tortille, je me travestis, je me conforme, je me contorsionne. Simplement je – suis – moi. Profondément, pleinement, intensément, audacieusement, ambitieusement, follement, créativement, infiniment – moi. Rien de plus, et surtout rien de moins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *