La voie de la puissance

Se battre pour nos droits en tant que femme. Prendre sa place. Se faire entendre.

C’est une énergie que je vois beaucoup autour de moi. Une énergie de guerrière, de force. Une énergie dans laquelle je ne me reconnais pas. J’adhère aux causes, pleinement. Et tout mon corps et mon être ont envie de douceur, de douceur, de douceur.

J’ai l’impression de jouer le balancier. Plus je sens autour de moi une énergie masculine (force, combat, conquête), plus j’ai envie de me blottir et diffuser une énergie féminine (douceur, accueil, collaboration). Et je m’émerveille!

Je m’émerveille de constater à quel point j’ai évolué. Il n’y a pas si longtemps, la seule valeur que je reconnaissais était extérieure à moi. Elle était mentale, directive, indépendante. Elle était logique, cartésienne, chiffrée. Elle était masculine. Je n’avais aucune idée à quel point je nageais dans un paradigme masculin et jouais son jeu, aveugle à mon bain d’influence.

A l’automne 2018 (il y a à peu près une vie), j’ai reçu un reflet de moi que j’ai repoussé comme la peste. Cette image disait que ma force était dans ma connexion à l’intangible et la magie de la vie, dans ma capacité à accueillir l’autre, le soutenir et l’encourager à prendre son envol comme une mère avec son enfant. Vade retro! Oui, ok, j’ai un passé de thérapeute énergétique, je suis prof de yoga et mère, mais ma valeur est ailleurs! Regarde mes qualités de cheffe d’entreprise, de femme d’influence, de femme forte et indépendante!

Je ne réalisais pas à quel point je voulais juste être autre, être reconnue pour ce que je croyais être les seules qualités reconnaissables: les qualités masculines. Je voulais qu’on m’admire en tant que femme en rejetant mes qualités de femme. Tordu et compliqué. On pourrait même dire voué à l’échec.

Et c’est exactement ce que j’ai fait: échouer. J’ai échoué à m’imposer en tant que femme dans une énergie masculine. Quelle bénédiction! Cet échec (dont je ne prends conscience qu’avec le recul) a été la porte ouverte à la réussite. Réussir à être moi, dans toute ma puissance, en reconnaissant que ce que je suis est incroyablement plus puissant que tout ce que je ne suis pas. Waow! Quel cadeau!

Aujourd’hui, je reconnais ma valeur et ma puissance. Celle qui est à l’intérieur de moi, celle qui est moi. Je reconnais une multitude de manières puissantes d’être femme et d’influencer le monde. Je sais comment danser avec nos énergies féminines et créer le changement qu’on veut créer. Je comprends la différence entre la force d’une armure et la force d’un geyser.

Et je sais que demain, je les reconnaitrai encore plus, le chemin n’étant jamais fini. La vie est un chemin de conscience. Marchons. Humons, Observons. Cheminons. A chaque pas plus puissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *