Trouver son équilibre

Je me suis engagée à écrire chaque jour jusqu’à fin juin pour partager mon voyage en immersion dans la conscience d’abondance. Et je ne l’ai pas fait. Je n’ai pas écrit pendant les weekends de l’Ascension et de Pentecôte qui viennent de passer.

Je me suis aussi engagée à mettre toute mon attention à relever ce que je suis, fais et ai de bien assez, focaliser l’abondance, prendre conscience de tout ce qui est déjà là. Et chasser toute velléité de penser ou croire à cette illusion du « pas assez ».

Ce qui me met dans une situation d’équilibriste entre un engagement et l’autre. Combien de fois nous manquons-nous de respect pour respecter un engagement? 

Aujourd’hui, je choisis de me respecter. Et apprendre. Les weekends sont des pauses vitales pour moi. Les vacances aussi. J’ai un rdv récurrent avec une amie coach qui habite à l’autre bout de l’Europe, et je l’ai déjà raté plus d’une fois lors des périodes de vacances en croyant que j’allais tout gérer et continuer comme si de rien n’était. Ce n’est pas le cas. Ou pas mon cas. Et c’est parfait!

Donc: je suis assez. Je fais assez. Je me félicite de savoir créer mon business ET respecter les weekends comme temps de pause. Je célèbre la bienveillance que je me porte ET l’authenticité que je m’autorise. Je renouvelle mon engagement à développer ma conscience d’abondance chaque jour ET mon engagement à me respecter dans toute situation.

Avec amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *