Je suis humaine

Peut-être que certains se demandent si je suis heureuse, joyeuse, enthousiaste, abondante, divinement bien au quotidien, vraiment tous les jours. La réponse est: je suis humaine. J’ai des hauts et des bas, comme tout le monde. Je constate simplement que ma moyenne est beaucoup plus haute, plus constante, plus durable qu’avant, et mes bas sont moins bas, moins fréquents, et plus vite acceptés et transformés en perle de conscience.

Mais bon. Ces jours, je me sens « down » et je viens déposer mon spleen sur ce blog pour le transformer en lumière joyeuse, vibrante, inspirante. C’est l’intention puissante que je lance!

Vous n’avez pas besoin de me lire. C’est juste moi qui ai besoin d’écrire.

Je ne sais pas exactement pourquoi je me sens à plat. Evidemment, si je le savais, j’aurais déjà certainement pivoté…

A la fin de l’année passée, j’ai lancé l’intention de vivre ma vie pour de vrai, pas juste la traverser les yeux et le coeur mi-clos. J’ai décidé de rayonner, m’épanouir, déployer mes ailes et illuminer ma vie. J’ai décidé de me créer une vie d’abondance joyeuse et pleine de sens. Et par la même occasion, inspirer les autres, tout ceux qui croisent mon chemin, à faire le même choix.

Je suis fière de dire que je m’en sors bien jusque là. J’ai été émerveillée de réaliser, pendant l’atelier que j’ai donné en septembre, que mes émotions dominantes étaient devenues l’enthousiasme et l’appréciation. J’ai observé avec gratitude nos rentrées mensuelles dépasser ce que nos seuls « salaires » pouvaient nous laisser espérer. J’ai vibré haut et fort, et je me suis sentie bien.

Depuis quelques jours, j’ai énormément de peine à reconnecter l’élan, l’enthousiasme, la confiance, l’abondance que j’ai ressentis tous ces mois. Je me sens vide. Je me sens embourbée. Je me sens… bien loin de mon point de d’attraction idéal.

La semaine passée, j’ai turbiné à fond. Oui, moi qui parle toujours d’Etre et qui me suis eu sentie tétanisée au moment de passer à l’action, j’ai eu l’impression d’être submergée par le Faire. Quand je repense à ma semaine, 2 choses ressortent, donc j’imagine que je suis là pour vous les partager. Jeudi j’ai participé à la première réunion romande « L’entrepreneuriat au féminin« , à 30km de chez moi. Vendredi après-midi, j’ai vu une amie (pour la petite histoire, elle est coach « standard » certifiée et c’est la première personne face à qui je me suis affirmée coach, avant même commencer la formation), et je me suis retrouvée une heure seule chez elle, sans tablette/ordi, mais avec soleil et chaise longue.

Alors je me suis posée. Wow! Quel bien ça fait! J’ai mis à profit cette pause forcée en visualisant. Et là, ce qui est venu était limpide, éblouissant, aligné et puissant. Je me suis vue approcher des femmes entrepreneurs pour les accompagner à ajouter la magie dans leur vie professionnelle et privée. Je les félicitais pour leur entreprise, leur vie, et leur demandais d’imaginer comment ce serait avec une touche de magie en plus. Et je les voyais, littéralement, je voyais leur expansion. Je les voyais connecter leurs rêves et prendre conscience de leur pouvoir créateur. C’était magnifique.

Depuis cet endroit, cette identité de moi, mes choix et décisions actuels étaient simples et abondants. Depuis des mois, je cherche à déléguer tous les aspects techniques qui me pompent mon temps et mon énergie, et un je-ne-sais-quoi fait que je ne vois toujours pas mon Web Angel. Depuis cette Joëlle, c’était simple. Je déléguais avec aisance et gratitude à des professionnels compétents.

Je suis peut-être au bord d’une nouvelle spirale d’expansion, et dès qu’elle sera « full blown » ça ira mieux. Pour l’instant, c’est très inconfortable et ce qui m’est inspiré à l’instant, c’est de quitter tout ce qui est boulot, mailing, préparation de téléclasse, organisation de réunion, promotion d’atelier et autre prise de tête vidéo-technique pour m’offrir une journée off. Je vais lire. Et je ne vais pas lire Abraham-Hicks ou Dr Wayne Dyer, même si je les adore. Je vais lire pour rien. Pour le plaisir. Je prends congé et je choisis de me sentir sereine avec ce choix. Je choisis que cette décision soit la décision la plus abondante et alignée de ma journée. Je choisis qu’à travers cette décision je retrouve le chemin de l’abondance joyeuse et manifeste, dans chacune de mes cellules.

Merci infiniment.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *