Accueillir la magie de la vie

La vie joue beaucoup à me surprendre. Je suis émerveillée devant ce qu’elle me présente depuis que j’ai fait le choix de la vivre pour de vrai, de considérer mon bonheur et mon bien-être comme mon intention première chaque jour.

Ce n’est pas tant que la vie m’offre plus d’opportunités qu’avant. Ce qui a changé, c’est mon ouverture à les percevoir et les accueillir. Et c’en est magique!

Il y a quelques mois sur ce blog, dans Et si c’était facile?, je vous ai dit qu’on avait décidé de vendre notre voiture. Non, en fait ce serait certainement bien plus juste de dire que J’AI décidé de vendre notre voiture. J’en ai vaguement parlé à mon époux, il est parti en weekend avec une équipe de copains, et à son retour je suis allé le chercher avec la voiture des voisins parce que la nôtre n’était plus nôtre, justement. Et pour être tout à fait honnête, j’aurai même envie de dire que l’Univers m’a surprise en m’inspirant de vendre cette voiture. C’était une décision totalement inattendue pour moi.

L’étape suivante a été bien logiquement de se retrouver une voiture. J’ai toujours fonctionné avec des voitures d’occasion, et toujours pensé que ce serait le cas toute ma vie. Pas par pingrerie me dit mon mental, par choix logique. Je n’ai jamais ressenti le besoin ou eu l’envie d’avoir une voiture neuve, préférant m’offrir une occasion de qualité supérieure pour le même budget.

Et là, nouvelle surprise. Nous avons choisi d’acheter une voiture neuve. Un choix surprenant, étonnant, et que je ressentais totalement juste et aligné. En en discutant quelques mois plus tard avec une amie, j’ai commencé à comprendre ce qui se passait en coulisses.  Notre voiture représente notre véhicule terrestre. Ce changement de véhicule et le choix d’une voiture neuve sont une manifestation extérieure de mes transformations intérieures. Je fais peau neuve.

Ok, parfait. J’ai compris pourquoi je me suis sentie inspirée à choisir une voiture neuve. Tout est clair et logique. Elle va arriver sous peu et je suis contente. Chapitre clos.

En fait, le chapitre « la voiture comme véhicule d’enseignement » n’est pas terminé. Nous avons choisi de payer cette nouvelle voiture cash. Avec des vrais billets, bien réels. Je suis donc allée chercher 30 gros billets à la banque. Et là, nouvel émerveillement: je me sens abondante. Mon mental me rappelle que je ne suis objectivement pas plus riche qu’hier quand cette même somme figurait sur une ligne de relevé de compte bancaire, mais ma vibration lui répond que je suis plus consciente de mon abondance.

Je me suis émerveillée ce matin en voyant cette abondance danser dans les yeux de mon fils lorsqu’il a tenu entre ses mains tous ces billets. Il s’est tourné vers ses parents et nous à dit: whaaa, vous êtes riches! Oui, nous sommes riches d’une multitude de choses, et tant qu’on ne les a pas sous les yeux, ou concrètement entre les mains, on a tendance à oublier ou minimiser notre abondance.

Je tiens aujourd’hui à remercier la vie et corriger une erreur. J’ai conscience que ce que je traitais de futile dans l’article du mois de juin ne l’est en fait pas du tout. Rien n’est futile. Quand on accepte de voir chaque situation, chaque rencontre, chaque décision comme une opportunité pour s’aligner sur la joie et l’abondance, notre vie devient vraiment magique.

Merci la vie! Merci l’Univers. Merci infiniment.

IMG_7542

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *