S’offrir la fluidité en cadeau

La fluidité, c’est faire un avec le courant, le suivre et se laisser porter, emporté par la vie. C’est se connecter à la magie de la vie et s’abreuver à l’eau qui coule de Source. La fluidité, c’est faire confiance et suivre le jeu de piste.

La fluidité existe partout, tout le temps. Elle est à portée de main, comme une option toujours proposée. Pourtant, combien de personnes passent leur vie en résistance ? Combien rament sans relâche pour remonter le courant ? Combien forcent la direction ?

Pour vivre la fluidité, être dans le flux, le cœur doit être grand ouvert, la sensibilité en éveil et le mental parfois en sourdine. C’est comme si on ouvrait les yeux du cœur. On voit alors tout un tas de synchronicités qui paraissent magiques. Elles ne sont en fait que les réponses logiques à nos désirs et demandes, et de surcroît toujours là, prêtes à nous guider. Mais elles ne sont visibles qu’en éveil.

Nous avons appris à choisir et suivre une voie, s’engager et avancer coûte que coûte dans cette direction. Ce genre de situation nous met très facilement en porte-à-faux avec la fluidité. Comment suivre le flux en étant rigide, directif, mental, campé sur des positions liées à des décisions passées ou restrictives qui n’ont plus de lien avec le présent ? Précisons: il est important de prendre des décisions et d’honorer ses engagements. Mais avant tout, il s’agit d’être très clair sur ses priorités et les valeurs qu’on souhaite soutenir par nos actes.

En définissant des priorités alignées sur une vision globale – l’expression pleine et consciente de la merveilleuse personne que chacun de nous est, sans exception ; l’épanouissement de nos talents pour le plus grand bénéfice de tous ; l’expérience de l’unité, l’amour et la joie – les yeux du cœur sont d’office grand ouverts et la fluidité devient aisée.

Ce matin, ma tête avait décidé que j’allais travailler sur le programme de la Retraite d’Inspiration que j’organise dans quelques mois, puis sur le programme de yoga pour l’année scolaire à venir. Mais mon cœur est parti en vadrouille ailleurs, me reliant par la pensée à une personne particulière que j’appellerai M, puis m’invitant relever mon mail. Là, un message annonçait un événement spirituel parfaitement destiné à M. Je lui transmets donc l’information accompagné d’un petit mot personnel, et mon regard est attiré vers ma boîte « †Indésirables » alors que le mail que je viens d’écrire tarde à partir à travers les ondes. Etonnée de voir qu’elle contient 287 mails, je l’ouvre et passe en revue rapidement les expéditeurs. Evidemment, je trouve quelques messages pas du tout indésirables au milieu d’une foule de spam. Je clique sur une infolettre de Tara Mohr, une femme inspirante que je suis, et qui à travers ce mail m’embarque sur le sujet de l’argent et la valeur de soi. Mon cœur sursaute de joie : tant de messages subliminaux en quelques poignées de minutes.

J’affine constamment ce qui me fait vibrer, ce qui résonne plus que tout le reste, ce que j’ai à offrir au monde, ce pour quoi je suis là, aujourd’hui. Par moments, j’ai le sentiment que tout est flou, que j’ai perdu la clarté. Parfois, je me sens envahie de doutes et ai l’impression que la foi me glisse des mains comme une savonnette mouillée. Alors je demande. A peine consciemment. Je demande à ce que mon rôle, ma mission, mon expression soient limpides comme de l’eau de roche. Je lance l’intention à demi inconsciente de nourrir, amplifier, ancrer ma foi et épanouir ma confiance.

L’Univers répond toujours (la Vie, Dieu, notre Guide Intérieur, l’Energie Créatrice, l’Unité, …). L’Univers murmure. Il suffit d’être à l’écoute, de suivre le jeu de piste, de rester en éveil et en accueil. Et de s’autoriser à suivre notre cœur, parfois au grand dam de notre tête qui hurle au scandale.

C’est ça, la fluidité. Elle demande foi et confiance, mais elle offre tellement plus en retour : elle offre la vie. Quel merveilleux cadeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *