Le fil d’Ariane

Je me sens un peu vide. Ou plutôt pleine et vide. Bizarre.

Je ressens l’envie depuis quelques jours d’écrire, mais en même temps, je me sens vide de mots. Que dire? Quoi partager? Sur quel sujet? Et d’abord, si je ne sens pas un message particulier qui veut sortir, pourquoi cette envie d’écrire?

Donc me voici. Je me mets à la disposition du clavier et invite les mots à couler de mes doigts. Les idées se bousculent dans une danse désorganisée. J’attrape un fil, le suit comme Ariane, le perd, le retrouve…

J’ai l’intuition que mon désir d’écrire couplé à mon impression de vide-plein désordonné est lié à une question de positionnement. J’aime le ton de ce blog: personnel, léger et profond, authentique, vulnérable, intime. J’aime venir m’y blottir pour laisser émerger mes réflexions et préciser mes prises de conscience. Et en même temps, je ressens l’envie de proposer des écrits plus « pro », qui parlent moins de moi et plus de ce que j’apporte au quotidien à mes clientes, des pistes d’épanouissement, des bribes de compréhensions, des ébauches de transformation, des inspirations de révélations.

Comment concilier ces deux positions? Comment me placer là au milieu? Et si je n’avais à choisir? Si la réponse comprenait un ET plutôt qu’un OU? 

Notre pensée est déformée par la dualité de notre monde: bon ou mauvais, blanc ou noir, réaliste ou utopique. Pour les femmes, c’est encore plus cornélien: jolie ou intelligente, mère ou professionnelle, féminine ou puissante, …

Aujourd’hui, je choisis l’abondance. Je choisis la réunion à la place de la dissociation. Etre la personne la plus importante au monde ET servir le monde. Ecrire des articles de blog intimiste ET des articles « pro » où j’affirme mon expertise. M’occuper de mes enfants ET développer une entreprise prospère. Etre femme jusqu’au bout des ongles peints ET changer le monde une conscience à la fois. Etre ambitieuse ET généreuse. Etre pleinement humaine ET purement divine.

Merci une fois de plus à toi, mon blog chéri, pour ton écoute. Ton existence me remplit de gratitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *