S’aimer assez pour être intègre

S’aimer assez pour être intègre et ne plus dépendre de l’amour ou la reconnaissance des autres. Je ne savais même pas que c’était important! C’est comme avec la science ou l’univers: plus on en apprend, plus on réalise l’étendue de notre ignorance.

A l’été 2018, notre fils est parti une année à l’étranger et nous avons accueilli une étudiante chez nous. Ca a été une expérience édifiante! Pénible, épuisante même, et tellement enrichissante. Accueillir une personne étrangère -qui ne fait pas partie de notre famille- dans notre quotidien est comme allumer un projecteur sur tout un tas d’accords tacites, de règles implicites et de fonctionnements jusque là inconscients.

J’ai par exemple pu observer (avec horreur) que du haut de mes 44 ans, je n’osais pas dire à une « gamine » de 17 ans que creuser dans un demi-avocat avec un couteau pointu et laisser le reste au frigo m’hérissait. Ou que le canapé du salon n’était pas une extension de sa chambre pour s’allonger et regarder des vidéos le casque vissé sur les oreilles, mais un lieu communautaire réservé aux interactions. Ou que laver une poêle implique qu’elle soit propre après, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Pourtant Lisa n’était pas méchante, pas du tout. Ni impressionnante. Ni revendicatrice. Juste un peu réservée peut-être, ou indifférente, ou égocentrique comme une adolescente peut l’être.

Ce qui a été vraiment intéressant (et terrifiant), c’est de réaliser que je n’osais pas lui exprimer mes limites, mes besoins, mes attentes, parce que j’avais envie qu’elle m’apprécie. Je ne voulais en aucun cas être la vieille chieuse. Je voulais être aimée!

Oui, je sais, quand on regarde la scène depuis l’extérieur, c’est vraiment ridicule. Et pourtant… Je suis sûre de ne pas être la seule sur cette Terre à créer ce genre d’acte ridicule dans la pièce qu’est ma vie. Si ça se trouve, tu vois exactement de quoi je parle.

2019 a été une année puissante pour moi, avec beaucoup de remous, et un thème général qui a coloré toutes mes expériences: reconnaître ma valeur. Je n’ai pas décidé consciemment d’y dédier mon année, c’est plutôt en retrospective que le titre s’impose à moi. Quel chemin!

Reconnaître sa valeur, c’est comme récupérer à l’intérieur tout un tas de petits bouts de pouvoir qu’on avait cédé à l’extérieur. Le grand, l’immense avantage quand ces brins de pouvoir s’amoncellent à l’intérieur, c’est qu’ils créent un nid douillet pour se lover. On s’y sent protégé, en sécurité, soutenu, en confiance, libre d’être soi, assuré d’être aimé inconditionnellement.

Quand on a créé ce nid à l’intérieur de nous, on n’a plus besoin de chercher l’approbation, la reconnaissance ou l’amour à l’extérieur. On les apprécie, mais on n’en a plus besoin. On peut être pleinement qui on est, avec bienveillance et respect pour le monde, sans craindre de ne plus être aimé. C’est ça, le cadeau de l’amour inconditionnel. Il n’est pas conditionné à des comportements. Je ne suis pas aimée pour ce que je suis, mais parce que je suis. Tout simplement.

En ce début d’année 2020, la vie m’a offert dès la mi-janvier l’opportunité de prendre position, respecter mes besoins, mes limites et les exprimer clairement. Et là, j’ai pu observer (avec réjouissance) que dire ma vérité ne me faisait plus peur. Ce qui a été vraiment intéressant (et merveilleux), c’est de remarquer que la réaction de l’autre n’a pas fait vaciller mon estime de moi. Je n’ai pas remis en cause qui je suis, ce que je pense, ce que je veux ou ne veux pas, sous prétexte que la personne en face n’allait pas forcément approuver. Sous prétexte que la personne en face pourrait « moins m’aimer ».

Ma valeur ne dépend plus de ce que les autres pensent. Ma valeur n’est pas liée à ce que je fais ou ne fais pas. Ma valeur est liée à ce que je suis, inconditionnellement. Aujourd’hui, j’en au suffisamment conscience pour ne plus dépendre de l’amour ou la reconnaissance des autres. Je peux être intègre. Quel bonheur!

Envie toi aussi de gagner en liberté et assurance pour exprimer chaque jour un peu plus ta puissance et contribuer à créer un monde où business et conscience vont de pair? Faisons connaissance lors d’une séance EviDanse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *